Voyages immobiles

07 / 10

Le Mérignac Photographic Festival et François Cheval, commissaire invité, invitent le collectif Les Associés à travailler autour du fil rouge du festival, la communauté et le vivre ensemble.

Les Voyages Immobiles c’est quoi ?

Omniprésente et banalisée, la pratique de la photographie s’est diversifiée, presque éparpillée. Smartphone, compact numérique, 24×36, vidéo, son… La photographie demeure tour à tour conceptuelle, plasticienne, documentaire, humaniste.

Autant de canaux qui ne parviennent pas toujours à répondre à la question : le sens. Le principe des Voyages Immobiles est celui d’une projection et d’un rendez-vous : un moment précis durant lequel un public, deux photographes et leurs images se rencontrent. Le choix de la projection nous a paru évident car il permet de mêler, dans un même mode de représentation, la vidéo et l’image fixe, le son et le montage. Autant d’aspect auxquels la pratique moderne de la photographie est associée.

L’échange public-auteur est essentiel, il fait partie des Voyages. Medium limité, la photographie a souvent besoin du verbe, du mot. Du mot pour éclairer les choix techniques et esthétiques ; du mot pour raconter quelle aventure se cache derrière telle ou telle image ; du mot pour exprimer la problématique et les interrogations qui ont été à l’origine d’un projet. Afin que les Voyages permettent de s’approprier une vision du monde et de nos sociétés, ce rendez-vous se décline tout au long de l’année, en quatre dates, qui abordent chacune un aspect d’une thématique.

En prolongement du cycle de projection Les Voyages Immobiles, créé avec le service des arts visuels, Les Associés ont travaillé sur le thème D’une rive à l’autre.

Lors de ce « Voyage Immobile spécial Mérignac Photographic Festival », quatre photographes sont invités à dialoguer sur les rapports entre chaque rive.

Françoise Beauguion décline dans le Voyageur la solitude digne du migrant face à la mer qui sépare et interroge. Dans un style minimal, sans esthétisme, elle pose la silhouette de l’homme seul.

Arno Brignon (Fin de l’Europe à Ceuta) explore, dans un noir et blanc parfois violent, la tension et l’isolement qui règnent dans l’enclave espagnole de Ceuta, au Maroc, où l’Europe battit, là aussi, des murs.

Enfin, Marine Lécuyer, avec Tarifa-Tanger et Sébastien Sindeu / Les Associés avec Detroit(s), apportent une écriture poétique et contemplative dans le rapport à l’autre rive. Celle d’une vie rêvée, supposée, superposée ; d’un voisinage par la mer « … à la fois lien, frontière et sépulture. » Celle du flux, de l’échange malgré tout inévitable. Même si les peuples se tournent le dos, les rives se font toujours face.

Plus d’informations ?

Contactez-nous

Projections de 14h à 16h au Mérignac Ciné.
Photographes invités :
– Françoise Beauguion, In exil
– Arno Brignon, Free doors to spain
– Marine Lecuyer, Tarifa – Tanger
– Sébastien Sindeu pour Les Associés, Détroits

Voyages immobiles

Mérignac Ciné

6 places Charles de Gaulle
33700 Mérignac

itinéraire »
En savoir plus