Le Mérignac Photo est reporté au Printemps 2021

Des mondes possibles

Qu’est-ce qui nous meut ? Quel rêve, quelle folie nous pousse à bord d’engins improbables de l’autre côté de la montagne, de l’autre côté de la mer, nous fait tourner le regard vers les étoiles ?

Dés/espoir de meilleurs lendemains, soif de conquête ou curiosité scientifique, les forces qui guident les utopies humaines sont innombrables.

Mondes inconnus, fantasmés, non advenus…

 

Dans une scénographie convoquant photographie, vidéo, installation, et performance, Mérignac Photo présente une vingtaine d’artistes internationaux, notamment au travers d’une collaboration avec MOMENTA I Biennale de l’image (Montréal, Canada).

Les artistes réunis autour du thème « Des mondes possibles » y questionnent chacun à leur manière le processus de construction des imaginaires et des mythes de nos sociétés contemporaines.

A la Vieille église, point central de la manifestation, machines à rêves et rêves de conquêtes, façonnant l’idée de l’ailleurs et de l’altérité, côtoient fables et goût pour l’absurde.

En écho, la Médiathèque Michel Sainte Marie accueille un volet développant l’idée de conservation de la mémoire et des connaissances, engagée par l’avènement de nouveaux systèmes de représentations numériques.

En filigrane s’y dessinent les projections sur l’écroulement de nos sociétés et sur des futurs sans humanité.

Mérignac Photo entreprend enfin un jeu entre espace public et espaces d’exposition. Au Parc du Vivier, trois propositions d’artistes sont présentées qui abordent différents « mondes possibles » et livrent les probables devenirs d’un monde déjà sur le point d’advenir.